in , ,

La Cité de la peur et la mort de la comédie française

Par : Calmos

Comment la télé a tué la comédie française… Analyse de La Cité de la peur, une comédie de 1994 réalisée par Alain Berberian. – Une vidéo signée http://www.calmos.net/ RIGOLO est une pastille vidéo dédiée à l’analyse des comédies françaises. == CRÉDITS == Ecriture et Montage Hugo Alexandre et David Honnorat Voix Hugo Alexandre (+ David Honnorat pour l’explication de blague) Générique Simon Alexandre Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://www.youtube.com/calmos == SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX == – Facebook : https://www.facebook.com/calmosclub/ – Twitter : https://twitter.com/calmosclub – David : https://twitter.com/imtherookie – Hugo : https://twitter.com/toutestneutral == FILMS CITÉS == – La Cité de la peur (1994) de Alain Berberian – Le Magnifique (1973) de Philippe de Broca – La Chèvre (1981) de Francis Veber – La Vie est un long fleuve tranquille (1988) de Étienne Chatiliez – La Soupe aux choux (1981) de Jean Girault – Les Visiteurs (1993) de Jean-Marie Poiré – À bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard – Je t’aime je t’aime (1968) de Alain Resnais – Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) de Luis Buñuel – Le Grand frisson (1977) de Mel Brooks – Monty Python Sacré Graal (1975) de Terry Gilliam, Terry Jones – Y a-t-il un pilote dans l’avion (1980) de Zucker, Abrahams, Zucker – Police montée (1946) de Tex Avery – Magical Maestro (1952) de Tex Avery – Lonesome Lemmy (1946) de Tex Avery – Daffy Duck and Egghead (1938) de Tex Avery – Le Shérif est en prison (1974) de Mel Brooks – La Folle journée de Ferris Bueller (1986) de John Hughes – Scary Movie (2000) de Keenen Ivory Wayans – Deadpool (2016) de Tim Miller – Sacré Robin des Bois (1993) de Mel Brooks – La Folle Histoire de l’espace (1987) de Mel Brooks – Basic Instinct (1992) de Paul Verhoeven – Nos femmes (2015) de Richard Berry – Steak (2007) de Quentin Dupieux – Molière (2007) de Laurent Tirard – À bras ouverts (2017) de Philippe de Chauveron – RRRrrrr !!! (2004) de Alain Chabat – La Tour Montparnasse Infernale (2001) de Charles Nemes – Coco (2009) de Gad Elmaleh – La Personne aux deux personnes (2007) de Nicolas Charlet, Bruno Lavaine – Les Trois Frères (1995) de Didier Bourdon, Bernard Campan – Un éléphant, ça trompe énormément (1976) de Yves Robert – Le Père Noël est une ordure (1982) de Jean-Marie Poiré – Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002) de Alain Chabat – OSS 117 : Le Caire, nid d’espions (2006) de Michel Hazanavicius – La Vérité si je mens 3 (2012) de Thomas Gilou – Safari (2009) de Olivier Baroux – Brice de nice (2005) de James Huth – Fiston (2014) de Pascal Bourdiaux – Camping (2006) de Fabien Onteniente – Mon Beau Légionnaire (1977) de Marty Feldman – Camping 3 (2016) de Fabien Onteniente – Rien à déclarer (2011) de Dany Boon – Les Nouvelles Aventures d’Aladin (2015) de Arthur Benzaquen – Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? (2014) de Philippe de Chauveron – Bad Buzz (2017) de Stéphane Kazandjian – J’ai perdu Albert (2018) de Didier van Cauwelaert – Le Talent de mes amis (2015) de Alex Lutz – Le Baltringue (2010) de Cyril Sebas – Carioca (1933) de Thornton Freeland – Ghost (1990) de Jerry Zucker – Point Break (1991) de Kathryn Bigelow – Au poste ! (2018) de Quentin Dupieux – Les Beaux Gosses (2009) de Riad Sattouf – Comment c’est loin (2015) de Orelsan et Christophe Offenstein – Saint-Amour (2016) de Benoît Delépine, Gustave Kervern

Vos commentaires

Qu'avez vous pensé de cette article ?

0 points
Upvote Downvote
JEAN-PAT

Rédigé par JEAN-PAT

Ancien Directeur des Programmes et de l'antenne de GAME ONE de 1998 à 2002 . Puis des tas de trucs dans le groupe AB : AB1, NT1, MANGAS, RTL9 et pleins d'autres choses encore.

L’HISTOIRE DE C: LA CHAÎNE CYBER DE CANAL+

A VOUS DE NOUS DIRE